Le Cambrésis

Les centres sociaux du Cambrésis

Centre Social L’escale

8 rue de l’industrie,

59157 Beauvois en Cambrésis

Tél : 03 27 75 27 81

    CS L'Escale
Centre Social Centre Ville

9 quai St Lazarre

59400 Cambrai

Tél : 03 27 70 02 02

 CS Centre Ville
Centre Social Martin-Martine

2 rue de Londres

59400 Cambrai

Tél : 03 27 83 60 98

 CS Martin Martine
Centre Social St Roch

55 bis allée St Roch

59400 Cambrai

Tél : 03 27 81 44 78

 CS St Roch
ASSOCIATION AVENIR JEUNES :

 Centre Social Marliot Maupasant

8 rue Marliot

59544 Caudry

Tél : 03 27 75 84 11

 

Centre Social La Passerelle

Rue Camille Desmoulins

59540 Caudry

Tél : 03 27 76 26 75

 Avenir Jeunes
Centre Social AJR

8 rue Pasteur

59159 Noyelles sur Escaut

Tél : 03 27 70 18 12

 CS AJR
Centre Social Familles Rurales

Rue René Galiegue

59127 Walincourt Selvigny

Tél : 03 27 78 80 41

 CS Familles rurales

 

L’Egalité c’est la santé

« Les leviers pour lutter contre les inégalités sociales de santé et les discriminations dans une démarche d’éducation populaire et de promotion du pouvoir d’agir des habitants-tes »

affiche L'EGALITE C'EST LA SANTE

Quelques constats :

  • L’état de santé est davantage fabriqué par les déterminants sociaux de la santé que par les déterminants biologiques, ce qui légitime le rôle des centres sociaux dans une contribution au recul des inégalités sociales de santé en région.
  • L’état de santé est davantage fabriqué par les déterminants structurels (ou collectifs) que par les déterminants individuels, ce qui souligne l’importance stratégique :

1) d’une prévention collective des enjeux de santé,

2) d’une prévention qui ne se limite plus à l’action sur les seuls comportements individuels de santé, mais bien sur l’environnement et les déterminants sociaux de la santé,

  • Les centres sociaux ont des acquis sur les enjeux liés à l’égalité (discriminations racistes et mixité femme-homme égalitaire). Ils bénéficient d’une mobilisation relativement ancienne qui les place en « avance » sur de nombreux acteurs ne s’étant pas encore saisis de ces enjeux. Cependant les centres sociaux n’ont pas encore suffisamment fait le lien entre les discriminations et la santé alors que les discriminations (sexistes et racistes) qui comptent parmi les déterminants sociaux de la santé les plus importants.
  • Il est important de mettre en place  des démarches de santé collective et populaire renforçant le pouvoir d’agir des habitant-es en s’inscrivant dans une démarche d’éducation populaire (et non moralisante) visant à agir sur les causes collectives et structurelles (déterminants sociaux de la santé) à l’origine de nos états de santé personnels.

 

C’est pour aborder ces différents constats que les centres sociaux du Cambrésis ont accueilli le temps d’une demi-journée, une intervention publique (conférence-débat), animée par un sociologue de P.H.A.R.E pour l’Egalité.

Cet après-midi a permis la réalisation d’actions réunissant les acteurs du territoire, les  habitant-es, et les usagers des centres sociaux.

Vous pouvez retrouver un résumé de cette demi-journée grâce à la vidéo ci-dessous :