Nos enquêtes

L’Union Régionale cherche à mieux connaître les actions de santé des Centres Sociaux et à en mesurer les effets.

Les pratiques des Centres Sociaux dans le champ de la santé (2007)

Une enquête a été menée en 2007 par Nadine Perne, étudiante en Master 2 « Pratiques Politiques Locales de Santé » sur l’engagement de 85 Centres Sociaux dans le champ de la santé.

81% des Centres Sociaux font remonter des problèmes de santé repérés par la population du territoire.

74 % des Centres Sociaux mènent des actions de santé qui concernent de très nombreux thèmes comme :

  • l’alimentation, l’activité physique, et les rythmes de vie, en prévention des risques cardiovasculaires, des cancers et des maladies chroniques,
  • les addictions,
  • la santé des enfants et des jeunes,
  • l’accès à la santé,
  • la santé mentale,
  • la santé des personnes âgées,
  • la vie affective et sexuelle,
  • la santé au travail.

49 % des Centres Sociaux ont un salarié qui travaille sur le thème de la santé. Dans 70 % des cas, il s’agit des « référentes – Familles », c’est-à-dire des coordinatrices des secteurs Adultes des Centres Sociaux. Elles sont souvent titulaires d’un diplôme de Conseil en Economie Sociale et Familiale. Dans 59% des cas, elles ont également reçu une formation complémentaire spécifique dans le champ de la santé.

Dans 78% des cas, les participants aux actions de santé sont des co-décideurs. Les adhérents partagent avec d’autres le pouvoir de décider de l’intérêt de mener ou non une action de santé, des messages qui vont circuler, de la manière dont l’action peut être menée.

Des partenariats nombreux sont développés entre les Centres Sociaux et les professionnels de santé :

  • 75% des Centres Sociaux développent des partenariats avec les Services de Prévention Santé des Conseils Généraux,
  • 53 % avec les coordonnateurs des Programmes Territoriaux de Santé (PTS),
  • 41% avec les Centres de bilans de santé,
  • 39 % avec les médecins et les pharmaciens de quartier.

La présentation de l’enquête quantitative de 2007 (19 juin 2008)

Les effets bénéfiques de la marche sur la santé (2009)

Une étude a été réalisée en 2009 par Aurélie Mortreux en partenariat avec l’Université de Paris et l’Institut Pasteur de Lille pour évaluer l’impact du programme Tout le Monde se bouge! sur la santé des participants.

5 groupes de marche ont participé à 3 séries de tests. En 4 mois, les participants ont réduit leur indice de masse corporelle et leur tour de taille. Ils ont également amélioré leur condition physique, leur bien-être psychologique et réduit leur anxiété. L’adhésion au programme s’est avérée bonne.

Tout le monde se bouge! contribue donc à réduire les inégalités d’accès à la pratique physique, qui sont tant individuelles (par exemple selon le niveau de santé) que collectives (par exemple selon le coût financier ou l’éloignement des installations sportives). L’activité physique, modérée, mais régulière, a des effets bénéfiques sur la santé. 

Version complète du rapport de stage d’Aurélie Mortreux

L’intérêt d’un projet inter-Centres Sociaux pour changer les pratiques alimentaires et culinaires

Un quizz a été réalisé par les équipes du projet des Dîners des Centres Sociaux du Boulonnais avec le concours de l’Institut Pasteur de Lille. Intitulé « Enquête en Cuisine », il a permis de mieux connaître leurs pratiques alimentaires et culinaires des habitants impliqués, avant et après, de commencer à modifier certaines habitudes, de repérer les difficultés et de partager les différentes solutions inventées par le groupe.

Téléchargez le quizz Enquête en cuisine et le Bilan du projet des Dîners des Centres Sociaux du Boulonnais.